mercredi 22 octobre 2014

notre jardin africain

vue du jardin sous le manguier géant 
(il aura son propre post, celui-là)

frangipanier rose, odeur entêtante et sucrée

graines de palmier

 hymenocallis harrisiana, bulbe de la famille des amaryllis

hibiscus

frangipanier blanc

impatiens de nouvelle guinée, celles là quand rien ne 
pousse elles, elles foisonnent, en rose ou en blanc !

héliconia psittacorum. on en a toute une haie, 
et c'est la première fleur qui a éclos

mardi 21 octobre 2014

21 octobre au burundi

encore un jour férié au burundi. 
octobre ici est comme mai chez nous, en moins gai. en effet, c'est encore la commémoration d'un assassinat. 



le 21 octobre 1993 melchior ndadaye, hutu, premier président élu démocratiquement au burundi, est assassiné après 102 jours de pouvoir. 
il avait été, lui aussi, comme louis rwagasore éduqué au rwanda. il avait parfait sa formation au conservatoire des arts et métiers en france, dans le domaine de la banque. 
sa mort (par strangulation) déclencha une guerre civile de 10 années pendant lesquelles les violences entre hutus et tutsis firent entre 50 000 et 100 000 morts.

ça s'passe com'ça au burundi

lundi 20 octobre 2014

leptitlu retourne aux études (8)

comme suite logique à ça,
je continue donc ce chemin engagé y a des lustres et repris en 2010.


cette année n'a pas été facile. entre la licence et la maîtrise y a un gouffre en terme de travail personnel et surtout d'exigence académique. heureusement que compagnon idéal était là, moralement et académiquement, parce que j'ai plusieurs fois fléchi devant la difficulté ! 

mais là on entame la dernière ligne droite. paradoxalement ça me fait moins peur que le M1. la difficulté cette année sera de trouver le temps et les moyens de faire un stage de 500 heures tout en travaillant fort... c'est pas gagné, mais on y croit !


jeudi 16 octobre 2014

faillir d'être flingué

c'est le titre du dernier livre que j'ai lu. 


écrit par céline minard, que je ne connaissais pas, bien qu'elle ait écrit plusieurs autres livres, il a remporté cet été le prix du livre inter. 
il a aussi remporté le prix du style, obscur prix décerné pas le tout aussi obscur label plume et plomb (détails sur internet si vous le souhaitez). et c'est pour ce prix là que je vous en parle. 

parce qu'en effet ce livre qu'on peut aimer ou pas, moi j'ai aimé moyen, est écrit dans un style vraiment original. ton, tournures de phrase, vocabulaire, interjections et jurons, c'est vraiment punchy. 
le sujet lui même est très original -le western- avec tous les classiques du genre, règlement de comptes, indiens, cow-boys, scalps, bisons, saloons etc... mais sur un ton vraiment moderne.

bref il y a là une vraie "patte". ça vaut la peine de se lancer !

mardi 14 octobre 2014

finalement... des hippopotames

hier matin on a loué un bateau à moteur. 

petit tour dans la rivière, à son embouchure dans le lac, à la recherche des hippopotames. on n'a pas été déçus. il y en avait beaucoup. des gros et des petits, solitaires ou en groupes serrés, plutôt placides et habitués à voir les bateaux les approcher.

mais j'étais pas très rassurée, c'est pas koh lanta, ici et si tu tombes y a pas une escouade de gens autour pour te récupérer avant que les hippos t'écrasent, ou que les crocos te bouffent...

mais bon, pas de bobo. faut de la chance en afrique...




ils ont beau sembler dormir quand on approche ils se lèvent et se tournent vers l'importun

on sent bien qu'insister serait de mauvais goût...


beaucoup d'oiseaux migrateurs font escale au burundi.

le partage des eaux entre la rivière et le lac se voit très bien. 
et au fond ce sont les montagnes du congo.

lundi 13 octobre 2014

prince louis rwagasore

avant le roi des belges il y avait déjà des rois, au burundi. on les appelait les mwami. le prince louis rwagasore était prince héritier du burundi à sa naissance. 
après des études secondaires au burundi et au rwanda (à l'époque c'était le même pays) il part à l'université d'anvers. à son retour, en 1956 il entre en politique contre l'avis de son père, favorable aux belges. en 1958 il fonde l'uprona, parti politique qui prône l'indépendance immédiate. il devient premier ministre le 29 septembre 1961. mais le 13 octobre de la même année il est assassiné par un groupe de nervis à la tête duquel de trouve un grec (les grecs sont présents depuis très longtemps au burundi, je vous en reparlerai) 


le 1er juillet 1962 est proclamé l'indépendance du burundi. 
le prince louis rwagasore est considéré comme le héros de l'indépendance du burundi. son portrait, sa statue sont partout dans le pays.
c'est donc la commémoration de cet assassinat qui nous vaut ce jour férié pour cause de fête nationale.

dimanche 12 octobre 2014

burundi : éléments du décor en 7 photos (pour continuer)


quelques éléments de notre décor quotidien...

un petit oiseau qui nous réveille, avec ses petites camarades, tous les matins. il est petit mais il a un chant strident !

une fleur du jardin en train d'éclore (je suis l'affaire de près)

le lac et le delta de la rivière rusizi qui se jette dedans

un arbre mort au look de saule pleureur 
à cause de la mousse qui s'y accroche

des hippopotames au bain

le manguier géant qui surplombe notre terrasse

des petites bananes, dont je me régale tous les matins

elle est pas belle la vie ?

lundi 6 octobre 2014

au bon prix, dimitri, T2000

ce sont les trois supermarchés pour bazungu... 
bien achalandés, à prix fixes, chers, mais incontournables.


certains frigos sont recyclés en simples étagères

on y trouve... des lectures inoubliables

du design

et du chinois

de l'incongru belge...

de la charcute ben d'chez nous mais pas seulement. salami hongrois délicieux...

du vin de partout et de chez nous...

les céréales préférées de compagnon idéal, de fils cadet et de fils aîné (polka aime bien ces croquettes la aussi)

y a aussi des friandises rien que pour elle

mr propre, fidèle au poste, veille

 quelques mag d'hier et d'aujourd'hui

irremplaçable

et cerise sur le gâteau, leptitludeparlemonde

elle est pas belle la vie ?

dimanche 5 octobre 2014

ration de combat individuelle réchauffable

par hasard, en faisant le ménage dans mon bureau je suis tombée sur une cargaison de rations militaires "best before 2010". il y a toujours moyen de les recycler, malgré la date dépassée, mais avant j'ai voulu voir à quoi ça ressemblait.

et bien ça ressemble à ça, dûment estampillé sans porc, et c'est pour 24 heures.

 



 dedans il y a, 2 boîtes de plats cuisinés, canard aux olives et volaille à la parisienne,


un kit petit dej

une crème mont blanc au caramel, 
des biscuits de campagne sucrés et salés


2 barres de nougat et 1 barre de chocolat,  
des rillettes de canard

4 caramels, des chewing gum hollywood, un paquet de kleenex 

et un système de chauffe.
 
.  

ici, au burundi, "la ration" c'est la somme que l'on fournit chaque semaine au personnel de maison pour leurs repas. avec ça ils achètent du riz ou des haricots, ce qu'ils mangent tous les jours, pour les 2 repas quotidiens (matin et soir).

autre pays, autres moyens, autres moeurs

vendredi 3 octobre 2014

cousine

là aussi, en attendant d'aller voir les grands singes dans leur environnement naturel, ce qu'on ne manquera pas de faire, on a vu celle là au musée vivant. 
le regard est vif, les mains ressemblent aux nôtres. elle mange une banane après l'avoir épluchée délicatement.





enfin bon, de là à ce qu'on soit cousines, faut pas charrier...