samedi 26 mai 2018

art


cela faisait 24 ans que je regrettais d'avoir raté cette pièce de théatre dont le sujet m'avait paru tellement pertinent : 3 amis de trente ans se déchirent autour d'une toile blanche que l'un d'eux a acheté à prix d'or.
la première mise en scène avait réuni lucchini, arditi et vaneck. c'est aujourd'hui charles berling (vu à montréal dans hamlet), jean-pierre darroussin, plus alain fromager qui s'y collent, et ça se passe au théatre antoine.

un grand moment de théatre.
Paris sera toujours Paris

samedi 19 mai 2018

la croisière s'amuse

lorsque nous avons embarqué pour cette croisière nous ne pensions pas qu'elle serait aussi dépaysante.

après une bonne heure de navigation et après avoir dû écoper pour cause de prise d'eau
 

nous avons vu arriver deux militaires en barque motorisée, bien équipés qui se sont mis à gesticuler et nous hurler dessus en swahili. nous avons aussitôt pensé que nous avions affaire à des militaires étrangers et que nous nous étions trop approchés de leurs eaux territoriales. 
nos équipiers étant promus négociateurs nous apprenons alors qu'en fait les militaires sont des locaux et qu'ils veulent... de l'argent. 
voyant au loin 5 blancs (et un chien blanc également) sur un bateau ils ont aussitôt pensé que la journée serait enrichissante.


mais nos négociateurs ne s'en sont pas laissés compter et ont refusé aussi sec en hurlant et gesticulant également. 
sur ce une des passagères commence à agiter son mouchoir devant son visage, ce que je trouve très théatral et fort à propos. mais foin de théatre, elle tombe bien dans les pommes au fond du bateau. elle reprend vite ses esprits et nos militaires, interloqués mais sans doute inquiets aussi de l'incident qui pourrait mal tourner pour eux s'éloignent en lâchant leur fromage.
tout cela nous ayant pris un peu de temps nous dépassons midi et le lac est agité, 
c'est donc un accostage plutôt rock and roll qui clôture cette croisière fertile en émotions.

vendredi 18 mai 2018

un ptit creux ?

un ptit plat maison


 ou un pain au chocolat


et ensuite un ptit tour chez le coiffeur

elle est pas belle la vie ?

jeudi 17 mai 2018

trop d'eau

c'est pas parce qu'il y a de l'eau partout qu'on n'a pas soif..
photo de christine

mercredi 16 mai 2018

pavillon real madrid

en descendant tout au sud du burundi on arrive à nyanza lac
et qu'est ce qui y a à nyanza lac ? rien, à part le lac justement, donc nous voici embarqués sur un bateau de pêche, avec jacques

le bateau bat pavillon... real madrid et le coin a bizarrement l'air fan de cristiano ronaldo

polka est de la partie bien qu'elle 
n'ait pas vraiment le pied marin

vu l'état des esquifs, vient un moment ou l'écopage s'impose

la suite est tout aussi folklorique, et fertile en rebondissements, je vous la raconterai dans un prochain épisode

mardi 15 mai 2018

chutes de la karera

juste après les sources et la pyramide, à mpinga-kayove très précisément, et au bout d'une mauvaise piste en terre, se tiennent les chutes de la karera 




d'une hauteur de 80 mètres, donc comparables aux chutes de niagara.

bon, pour avoir vu les deux je suis un peu sceptique. cela dit c'est tout de même très joli.