jeudi 14 décembre 2017

le prénom

une des choses étonnantes quand on arrive dans le petit pays sont les prénoms qu'on entend tous les jours.
beaucoup évoquent quelque chose en nous, amusant ou pas, d'autres rien du tout. mais en posant des questions on arrive à voir d'où ils viennent et ce qui les a inspiré.

florilège



changements de genre :
annique, alaine





ô que ma joie demeure
épaphrodite,  boaz, métucela (mathusalem en anglais), elle-de-la-joie, joy-peace, sainte-marie-charlaine, jean-de-dieu, jeanne- d'arc, don-divin, dévote, dieu-merci, grâce-divine, love-god



showbiz 
hervé-vilard, joe-dassin, elvis, chanelle, nicoletta, 

politique
jospin, nixon


juste weird (pour nous)
triphonie, sapience, gynelle, audace, zéphyrin, népos, révocate, épimaque, gentle-jess, jeanne-gentille, paterne, prudencienne, mimi-clémentine 




super weird
gid delange, africa rachelle, prifine, eddy-joyeux, utile- théopiste, didier d'artagnan

super- méga weird
pas-plus,  roissy-lunch, vissipis lapis 


attention, ne vous méprenez pas. pas de jugement de valeur de ma part. vérité en deça des pyrénées, mensonge au delà.

 

mercredi 13 décembre 2017

johnny

comme ne pas parler de la disparition de johnny dans leptitlu ? impossible.
je ne fais pas partie de ses fans inconditionnels mais j'ai quand même retrouvé sur internet les pochettes de disques que j'ai possédés. ça remonte à longtemps. mais elles sont encore chez madame mère.

 

et je l'ai vu deux fois sur scène. une fois dans les années 70, j'accompagnais alors soeur ainée, elle s'en souviendra peut-être, le show avait lieu sur le parking d'un grand magasin dans la région de toulouse ; la deuxième fois en 96 à chatou, sous chapiteau, entré en scène en moto. il était scotchant, généreux sur scène et il donnait tout.
je l'ai vu aussi à la télé dans des extraits de spectacle. toujours impressionnant. 
et puis comme tout le monde j'ai suivi ses histoires d'amour et ses mariages, ses histoires d'amitié et ses fâcheries, ses excès, ses motos, ses prises de position politiques, ses histoires d'enfants, ses exils et ses maisons, jusqu'à st barth



et j'ai bien sûr suivi ses obsèques, que j'ai trouvées émouvantes et hors normes comme le personnage incroyable qu'était johnny.
il repose aujourd'hui dans son petit paradis, et c'est bien. 

alors voilà, sans pathos ou sensiblerie excessive, je dirais que nous aussi

on à tous en nous quelque chose de johnny.



vendredi 8 décembre 2017

asgardia

amateurs de science fiction, ceci est pour vous. 
asgardia est le projet fou d'un azerbaidjanais qui vient de fonder une nouvelle civilisation dans l'espace. 

créée en octobre dernier seulement, cette "nation" revendique déjà 210 000 "asgardians"  soit citoyens potentiels, qui se sont inscrits par internet.

la première "pierre" a été satellisée le 12 novembre dernier, sous la forme d'un disque dur contenant les messages de ses citoyens, son drapeau, sa cryptrodevise et sa constitution. 
ce disque dur est en quelque sorte le drapeau qu'on plantait autrefois sur un territoire inhabité, que l'on faisait sien. 



le projet est bâti autour de trois concepts : philosophique (créer un état dans l'espace pour protéger la paix),  juridique (créer une nouvelle réalité juridique dans l'espace) et scientifique (création d'une base de données ouverte à tous, afin d'assurer une utilisation pacifique de l'espace et protéger la terre des menaces spatiales)

asgardia a donc d'ores et déjà pris place dans l'espace et cette nation est même candidate pour entrer à l'ONU.  


                                            ça vous dit ?

jeudi 7 décembre 2017

mon taf

ça aussi c'est mon taf, une fois par an 


parce que je le veux bien...

mercredi 6 décembre 2017

thunbergia grandiflora alba

c'est le nom d'une liane à fleurs blanches, très belle, originaire d'asie, mais présente au burundi.
elle est exubérante et si on la laisse faire elle se fait envahissante et étouffe les plantes autour desquelles elle s'enroule.



  
mais, convenez-en, elle cache bien ses funestes desseins : elle est si gracieuse !


 

mardi 5 décembre 2017

demain dès l'aube, à l'heure ou blanchit la campagne*

en fait c'est pas seulement demain, c'est tous les jours que polka et moi nous levons à 6h00 pour aller faire un tour dans le quartier.
à cette heure là, le jour est levé depuis une demi-heure environ, 


ici polka devant chez nous, les caniveaux "spécial saison des pluies" très profonds et dangereux pour la conduite (soeur aînée s'en souviendra, il y avait les mêmes aux seychelles)
et à droite, au fond, les montagnes du congo



il fait très bon, et il n'y a quasiment personne dehors. il m'arrive de prendre mon appareil photo. ce matin j'ai trouvé le ciel particulièrement beau et j'ai photographié une liane à fleurs blanches que je vous montrerai demain, et aussi la belle fleur dont je vous ai parlé dimanche. 
effectivement éphémère, elle a perdu son éclat.



* titre emprunté au poème bien connu de Victor Hugo, adressé à sa défunte fille léopoldine.


dimanche 3 décembre 2017

belle de nuit

j'avais déjà des belles de jour dans le jardin, qui s'ouvrent la nuit (bizarres, du coup, le nom)

 

et voilà qu'au hasard de ma promenade du matin je tombe sur une belle de nuit, à 6 heures, donc, le jour...
 
magnifique fleur éphémère qui jaillit, donc la nuit, d'un cactus liane appelé hilocereus. il semble que cette fleur ne vive qu'une nuit, alors j'irai voir dans l'après-midi si elle est toujours là.






elle est belle quand même, non ?

cette même plante donnerait, après pollinisation manuelle, le fruit du dragon, ce fruit bizarre qu'on trouve dans les pays tropicaux.
doucâtre, j'aime pas trop, mais il est en revanche très photogénique.